Le nouveau vice-président de la FFBS parle développement

Envoyer Imprimer PDF

Le Rouennais Robin Roy vient d'être élu vice-président de la Fédération. Il livre ses ambitions et parle du développement du Baseball en France.

Extrait :

"Concrètement, chargé de la pratique, de l’athlète et du haut-niveau c’est quoi ?"

Robin Roy : "C’est s’occuper des pratiquants que nous avons déjà. Nous avons 30% de turnover. Si tous les ans on peut diminuer ce turnover, c’est en réalité autant de progression de licenciés. Il faut réfléchir comment faciliter la pratique, l’adapter à nos licenciés pour que chacun puisse se développer. C’est donc, un vrai travail sur les jeunes, sur les clubs de plus petites tailles, sur le softball qui compte moins de licenciés et dont la pratique est pourtant plus accessible. C’est aussi une réflexion sur les besoins de l’athlète et du pratiquant. Enfin, le haut-niveau et surtout nos équipes nationales seniors, sont nos seuls et vrais ambassadeurs. On parlera de la France du baseball et du softball lorsque nos équipes nationales seniors auront durablement des performances. Il faut donc aussi travailler sur un championnat élite de qualité, que j’imagine "indépendant", ce qui permettrait à chacun des acteurs de la fédération de se concentrer sur le développement de la pratique. Il y a du travail faire, et il faudra fédérer les bons acteurs. Les commissions baseball/softball avec lesquelles je travaillerai en étroite collaboration, seront les jeunes, sportives, arbitres, scorages, entre autres. A terme, il nous faut aussi de vraies commissions des athlètes, des entraîneurs et des dirigeants. Partager les expériences, pour mettre en place de vrais projets nationaux. Il faut que toutes les commissions travaillent avec un seul objectif : l’athlète, le pratiquant."

La suite de l'interview sur le site des Huskies de Rouen : http://www.rouenbaseball76.com/-Infos-generales-.html.

Vous êtes ici :