Les Pays-Bas champions du monde de baseball !

Envoyer Imprimer PDF

Les Pays-Bas champions du Monde de Baseball ! (Crédit photo: IBAF/KNBSB)Les Pays-Bas sont entrés dans l'histoire en remportant la Coupe du monde 2011 de baseball à Panama, le 15 octobre dernier avec une victoire 2-1 en finale face à Cuba. Les bataves grimpent sur le toit du monde et deviennent, après l'Angleterre lors de l'édition inaugurale en 1938, la deuxième nation de notre continent à remporter ce prestigieux titre.

Habitués des places d'honneurs en Coupe du monde, Coupe intercontinentale et Classique mondiale de baseball, les néerlandais, sixièmes au classement mondial de l'IBAF, confirment leur exceptionnelle progression et font désormais figure d'épouvantail du baseball mondial. De bonne augure avant la Classique mondiale de 2013 !

Un premier tour bien maîtrisé : Moins bien lotis que l'Allemagne ou l'Italie lors du tirage au sort qui les plaçaient dans le Groupe 1 avec les principaux favoris pour le titre, les Pays-Bas n'ont pourtant pas semblé en difficulté avec un premier tour bien maîtrisé. 6 victoires pour une seule défaite, 5-4 en prolongations face au Canada, les bataves se positionnent d'emblée comme un candidat sérieux au dernier carré. Le Japon, 5-2, Taïwan, 2-1, Puerto Rico, 5-0, la Grèce, 19-0, les États-Unis, 7-5 et le Panama, 7-3, ne trouvent pas la faille face à une équipe au pitching très solide et à l'attaque performante. Pendant que l'Italie ne passe pas le cut, les Pays-Bas filent au second tour en bonne position avec un bilan de 2 victoires et 1 défaites.

 

Un deuxième tour magistral : Les néerlandais continuent sur leur lancée et remportent tous leurs matchs du second tour. Face à la Corée du Sud d'abord, 5-1, puis l'Australie 2-1 avant de frapper un grand coup en battant Cuba 4-1 pour prendre la tête de la poule et valider le billet qualificatif pour la finale de la compétition. Une dernière victoire face au Venezuela, 12-2, permet aux Pays-Bas de garder la première place de la poule et d'avoir l'avantage terrain pour faire face à...Cuba qui s'y qualifie aux dépens du Canada, 8-2.

Une finale historique : La finale est à marquer d'une pierre blanche pour les Pays-Bas et le baseball européen. Derrière un Rob Cordemans des grands jours (7.1 IP, 1 H, 1 ER, 6 SO), qui ne concède qu'un seul coup sûr aux cubains en sept manches un tiers sur le monticule, les néerlandais réalisent l'impensable. Après que Cepeda ait donné l'avantage aux siens en début de quatrième manche sur un sacrifice en champ extérieur de Despaigne, les oranjes répliquent avec deux points de Sydney de Jong et Curt Smith sur trois simples et prennent un avantage qu'ils ne lâcheront pas. Juan Carlos Subaran (1 IP, 2 H) et David Bergman (0.2 IP, 1 H) ferment la porte, les néerlandais entrent dans l'histoire.

Ils remportent leur premier titre mondial, un titre mérité dans une compétition dominée de bout en bout. Les lanceurs oranje ont été les meilleurs avec un moyenne de points mérités (ERA) de 1,69, bien soutenus par la meilleure défense du tournoi avec une moyenne de .990. L'attaque, moyenne avec seulement le neuvième bâton de la compétition (.251), a su produire aux moments clés pour ne concéder qu'une courte défaite en 11 rencontres (consultez toutes les statistiques ici). Curt Smith, pensionnaire des Ligues mineures au sein des Saint-Louis Cardinals, est MVP de la compétition.

Si l'Italie a un peu déçu en ne passant pas au second tour, l'Allemagne, elle, pourtant rentrée vierge de victoire, a marqué les esprits. Consécration du travail accompli ces dernières années chez nos voisins allemands, la Mannschaft a brillé, notamment au travers de ses jeunes talents de Ligue mineure, Maximilian Kepler, Donald Lutz et Dominik Wulf, et il s'en est fallu de peu pour que son bilan ait été meilleur.

Battus 5-4 par le Nicaragua, 6-5 en prolongations par la Corée du Sud, 13-2 par la République dominicaine, 7-2 par l'Italie, 10-5 par le Venezuela, 8-2 par Cuba et 9-6 par l'Australie, les allemands ont fait mieux que se défendre et confirment qu'ils sont aujourd'hui une grande nation du baseball mondial. 3èmes du dernier championnat d'Europe et qualifiés pour la deuxième fois consécutive au championnat du monde, les allemands sont dans une très bonne dynamique et seront de sérieux clients au tour de qualification de la Classique mondiale de baseball 2013 !

L'EUROPE À l'HONNEUR : C'est donc une très belle Coupe du monde pour l'Europe du baseball. Autrefois esseulés au niveau mondial, les Pays-Bas, fers de lance du baseball sur notre continent, font désormais partie d'un groupe compétitif dont les italiens, bien sûr, mais aussi les allemands, les tchèques et un peu plus loin les espagnols et les français font partie. Ces nations s'apprêtent d'ailleurs à disputer le Tour qualificatif de la Classique mondiale de baseball 2013, les Pays-Bas et l'Italie eux étant qualifiés d'office.

Mais au-delà, ce sont des points marqués par les Pays-Bas, l'Europe et la Fédération internationale en vue du retour du baseball au programme des Jeux Olympiques. Écarté des Jeux depuis 2008, le baseball pourrait faire son retour en 2020. C'est en tout cas le voeu de tous les supporters de baseball et l'objet d'une campagne de l'IBAF. Nul doute que les Pays-Bas lui ont donné un bon coup de pouce !

Un très grand bravo aux néerlandais pour ce titre !

Source : FFBS.org - Crédits photos: IBAF/KNBSB

Vous êtes ici :