LIGUE NOUVELLE-AQUITAINE DE BASEBALL, SOFTBALL ET CRICKET

Patrice Briones dans Sud-Ouest

Envoyer Imprimer PDF

Patrice Briones, un Périgordin en équipe de France de baseball.

La France a frôlé une première médaille continentale en baseball depuis le bronze décroché en 1999. Lors du Championnat d'Europe, qui s'est déroulé du 12 au 21 septembre en Allemagne et en République Tchèque, la France s'est illustrée. Seulement, après une première phase rondement menée (quatre victoires et une défaite), elle s'est inclinée en phase finale contre la République Tchèque (3-14), les Pays-Bas (5-14) et l'Espagne (5-10) terminant la compétition à la 6e place.

Le Forcelais Patrice Briones est en équipe de France depuis 23 ans © Photo DROriginaire de La Force, près de Bergerac, Patrice Briones est le vétéran de cette équipe. Âgé de 41 ans, il a disputé son 9e championnat d'Europe. Il a aussi six Championnats du monde et trois Coupes Intercontinentales à son palmarès. « Le résultat est un peu décevant, mais le contenu est encourageant, juge-t-il. On a rivalisé avec des nations où le baseball est professionnel, comme aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne (le podium de l'Euro dans l'ordre, NDLR). »

Il sait de quoi il parle. Il a été professionnel pendant neuf ans de l'autre côté des Pyrénées, à Pampelune (2000 à 2009). « C'est passionnant de toucher au haut niveau. Dans ce championnat, il y a des internationaux cubains, vénézuéliens qui sont des références du baseball », explique le 2e meilleur lanceur du championnat 2000. Déjà, à 20 ans, il avait connu une expérience au Japon dans l'équipe semi-professionnelle de Honda de Kumamoto.

Patrice Briones a découvert le baseball à l'âge de sept ans, lors de la création du club de La Force. « J'ai suivi mon grand frère, précise-t-il. Rapidement, j'ai participé à des compétitions nationales puis internationales. » En 1989, il intègre l'équipe de France juniors. Il sera même élu meilleur lanceur de l'Euro 1991. La sélection senior suivra dans la foulée, avec plus de 250 rencontres internationales aux quatre coins du monde. « Je connais bien les États-Unis, Cuba, Taïwan, l'Afrique du Sud sans parler de l'Europe », égrène-t-il.

Il gère le pôle espoirs à Talence

Mais il n'a jamais oublié ses origines. Patrice Briones a conservé une licence à La Force, un des trois clubs du département (avec Périgueux et Sarlat). « Je reviens dès que je peux, précise celui qui vit et joue à Anglet cette saison après quatre années à Pessac. Et je les aide comme lors du Trophée des vendanges, les 4 et 5 octobre prochain. »

Il aide plus généralement son sport. Diplômé d'un Brevet d'État d'Éducateur Sportif 2e degré, Patrice est en charge du pôle espoirs baseball au Creps (Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives) de Talence. « J'ai beaucoup navigué dans ma jeunesse. Entre Montpellier, l'Insep dans la région parisienne, Saint-Lô, énumère-t-il. Alors, je me suis toujours dit que si j'arrivais au plus haut niveau, j'aiderai ensuite les jeunes de la région à progresser près de chez eux. »

Il récolte les premiers fruits de son travail puisque Pierre Turettes, de Pineuilh, était à ses côtés à l'Euro. Et Lucas Séraphin, formé à Périgueux, a effectué la préparation avec le groupe, alors qu'il n'a que 18 ans. « C'est une fierté », reconnaît sobrement Patrice.

Maintenant que la relève arrive, comment voit-il son avenir en Bleu ? « Je vis année après année, avoue le quarantenaire. Ce serait normal que l'on ne fasse plus appel à moi. J'ai fait 23 ans en équipe de France. Je ne cherche pas des records, juste à être utile pour mon sport. »

Vous êtes ici : Patrice Briones dans Sud-Ouest